Hola a todos !

Comment allez-vous ?

Après un mois d’absence, nous revenons avec de nombreuses nouvelles : la suite des aventures de Pichoncito, un nouveau membre dans l’équipe pour quelques semaines, des nouvelles du projet de refuge… La suite est à découvrir dans l’article 😉

Bonne lecture !

 

Refuge, la suite…

Dans le précédent article, nous vous  annoncions que le projet de refuge avait fait un bond énorme en avant avec une piste de partenariat. Si vous avez raté cet épisode, vous pouvez cliquer ici pour relire le récap’ du mois de février. 

En mars, nous avons présenté notre plan d’action à notre futur partenaire qui a apprécié. Le projet est donc bien lancé. Nous sommes entrain de nous approprier les lieux en attendant de pouvoir lancer concrètement les opérations. 

Préparez-vous, nous vous préparons une présentation détaillé du projet ! Restez connectés !

Adios Pichoncito !

Le petit duc choliba que nous avions recueilli s’est enfin envolé vers de nouveaux horizons. Après avoir eu quelques difficultés à apprendre à chasser, Pichoncito était trop attaché à sa “maison” et y revenait dès qu’il était effrayé. Finalement, du jour au lendemain, il est parti explorer son nouveau territoire et n’est jamais revenu. Il aurait peut-être été aperçu chez la voisine mais nous n’avons aucun moyen de savoir ce qu’il est réellement devenu puisqu’il n’est pas bagué. Nous sommes heureux de le savoir libre et Grégory et Adriana sont ravis de pouvoir enfin dormir pendant des nuits complètes, sans chasser la sauterelle.

Bon vent Pichon !

Grégory a créé une bande dessinée relatant les aventures de Pichoncito, vous pouvez la découvrir ci-dessous.

 

Nous profitons de cet article pour vous rappeler qu’au printemps il est normal de voir de jeunes chouettes et hiboux au sol, sans parents. Les jeunes oiseaux partent à la découverte de leur environnement donc ne sont plus au nid mais ils sont toujours nourris par les parents. Si vous voyez un jeune oiseau au sol, laissez-le là où il est. Dans le cas d’un danger imminent, déplacez le de quelques mètres ou mettez-le en hauteur. Mais surtout, ne le ramenez pas chez vous. Si vous êtes face à un animal blessé, contactez le centre de sauvegarde de faune sauvage le plus proche de chez vous.

Pichoncito s’est fait tirer le portrait par le photographe Daniel Alarcon, auteur du livre sur la faune sauvage “Retratos de familia”. Daniel est un membre assidu du groupe whatsapp qui suit les progrès du petit duc.

Un nouveau membre dans l’équipe pour quelques semaines

 

Thémiselva accueille un stagiaire pour deux mois. Jason est étudiant en graphisme et va donc participer aux projets de l’association en réalisant des visuels. Grâce à lui, le site web éducatif a pu être amélioré. Jason a notamment réalisé des documents sur les oiseaux, des coloriages et des dessins d’animaux que nous pourrons réutiliser ensuite.  Il prépare aussi des personnages abeilles et rapaces pour nos futures activités éducatives. Mais surtout, nous lui avons demandé de réfléchir à un nouveau logo ! Eh oui, le nôtre ne prend pas en compte l’aspect éducatif, pourtant au coeur de nos actions, et son format n’est pas adapté à la communication.  Des nouvelles propositions ont été faites et lorsque notre choix sera fait, nous vous partagerons le nouveau visuel !! En attendant, voici quelques exemples de ce qu’il a réalisé jusqu’à présent.

Merci beaucoup à lui pour le travail qu’il fournit !

 

Les pourquoi des pourquoi de la nature

L’association française Ad naturam réalise des supports éducatifs expliquant les pourquoi de la nature. Par exemple pourquoi le lapin mange ses crottes ? ou pourquoi le zèbre a des rayures ? pourquoi les pics n’ont pas mal à la tête ? Pourquoi les lézards perdent leur queue ? et bien d’autres.

Trouvant ces fiches intéressantes, Thémiselva a proposé à Adnaturam de les traduire en espagnol. Noelia, membre de notre conseil d’administration est donc en train de reprendre quelques sujets. Notre public pourra avoir cette traduction en avant première. D’ici là, vous pouvez découvrir leur travail en cliquant ici.

Nous espérons que ces nouvelles vous ont fait plaisir. Plus que jamais nous vous conseillons de nous suivre sur les réseaux sociaux, des annonces vont vite arriver !

Je vous rappelle que vous pouvez adhérer via la rubrique “NOUS SOUTENIR” de ce site web. Nous avons grand besoin de soutien.

 Et moi, je vous retrouve le mois prochain pour un nouvel article.

A très vite !

Marion