./../img/gallery//ocel [].jpg
./../img/gallery//CIMG0597_2.JPG
./../img/gallery//selva.jpg
./../img/gallery//fox [].jpg
./../img/gallery//kink.JPG
./../img/gallery//1000pattes.JPG
./../img/gallery//sach [].jpg
./../img/gallery//mario [].jpg
./../img/gallery//but [].jpg
./../img/gallery//baguyCU.JPG
./../img/gallery//four [].jpg
./../img/gallery//cap [].jpg
./../img/gallery//Deliziasmango [].JPG
./../img/gallery//mante [].jpg
./../img/gallery//edjaguar [].jpg
./../img/gallery//luca [].jpg
./../img/gallery//pumiCU.JPG
./../img/gallery//arablue.JPG
./../img/gallery//per [].jpg
./../img/gallery//CIMG0844 [].JPG
./../img/gallery//frogyellow.JPG
./../img/gallery//grison.JPG
./../img/gallery//Balnearioclasse [].jpg
./../img/gallery//tortoise.JPG
./../img/gallery//piaf [].jpg
./../img/gallery//atoucan [].JPG
./../img/gallery//selvanuage.JPG
./../img/gallery//salta [].jpg
./../img/gallery//CIMG0627_2 [].JPG
./../img/gallery//sandi [].jpg
./../img/gallery//baguycartepo [].JPG
./../img/gallery//ficus [].JPG
./../img/gallery//selvasun.JPG
./../img/gallery//singecu1.JPG
./../img/gallery//CS1 [].jpg
./../img/gallery//CSC_0866.JPG

Les gardiens de la foret

Intro

 

Bandeau projet éducatif

 
Fort de notre expérience dans l’organisation d’évènements éducatifs en France, nous nous attaquons désormais à la Bolivie.
Formons les enfants boliviens pour qu’ils deviennent les premiers défenseurs de l’exceptionnelle biodiversité qui les entoure !
 

EN BREF :

Nous souhaitons intervenir dans des écoles de la région de Buena Vista afin que les enfants prennent conscience des comportements condamnables et contribuent à la lutte contre la domestication d'animaux sauvages et la chasse illégale.  

L'idée est de proposer aux enfants des activités divertissantes pour apprendre en s'amusant : grands jeux, constructions manuelles, livres et jeux de cartes.
Ce projet s’inscrit dans le long-terme en proposant de nouvelles activités chaque année et un suivi régulier.

Nous interviendrons dans un premier temps dans de petites écoles rurales et profiterons de l'occasion pour fournir à chaque enfant un kit de produits scolaires (stylos, crayons à papiers, gomme, règle, crayons de couleurs...) ainsi que des feuilles blanches, jeux et pâte à modeler pour les écoles.


INTRODUCTION :

parrot trafic


 La Bolivie dispose d'une faune et d'une flore exceptionnelles.
Toutefois, l’importance de cet ext
raordinaire patrimoine n'est aucunement perçue par une grande partie de la population. Le trafic animal, la coupe sauvage du bois, les feux ou encore la chasse sont autant d'activités illégales malheureusement banalisées.


Lorsqu'on demande aux enfants de citer un animal, ils répondent plus souvent le lion et la girafe que l'ocelot ou le tapir. Dans les zones rurales, il est commun de voir des enfants armés de lance-pierres qui passent leur temps libre à chasser tout ce qui passe à leur portée.

La première étape de notre projet vise à réduire ces comportements, faire connaitre aux enfants les animaux de leur région et leur mode de vie. Nous aborderons aussi les thèmes de l'équilibre de la nature, des menaces qui pèsent sur la forêt et ses habitants, des exemples de mauvaises gestions des ressources naturelles et leurs conséquences ainsi que des solutions possibles pour réduire notre impact sur la nature.

En 2017, les écoles avec qui nous travaillerons cette année se verront proposer de nouvelles activités et nous démarcherons de nouveaux établissements pour démultiplier le programme « 1ère année » déjà opérationnel.


LES BUTS :


- Favoriser un changement de comportement vis à vis de la possession d'animaux de compagnie sauvages et de la chasse illégale. 

- Faire prendre conscience que la biodiversité est un magnifique patrimoine local.

L'idée est d'apprendre en s'amusant, de susciter de l’intérêt et de faire naître le sentiment de respect de la nature. Plus on la comprend, plus on la respecte et plus on a envie de ne pas l’exploiter inconsidérément.


QUOI?

 
Notre projet éducatif se concentre sur de petites écoles rurales.
Nous pensons qu'être en petit groupe est plus productif. De plus, ces écoles ont peu de moyens et nous serons heureux de donner un coup de main à hauteur de nos possibilités.

La première étape du projet pédagogique comprend 6 journées d’intervention par école :




Nous organiserons 3 activités d'environ 4 heures, chacune étant dédiée à un animal ou à un groupe d'animaux. Nous avons choisi de parler des perroquets et des capucins (principales victimes du trafic animalier). D’autres thèmes seront abordés : le cochon sauvage, le jochi et le tatou car ce sont les plus chassés.  Une activité manuelle sera suivie d'un grand jeu (jeu de piste, jeu de plateau géant ou théâtre).

Nous travaillons d'ores et déjà à 3 livres composés d'un conte et de jeux destinés à mieux connaître la faune. L'un abordera l'équilibre de la nature, le deuxième traitera des menaces qui pèsent sur la forêt tandis que le dernier abordera le thème du trafic animal.

De plus, nous offrirons également aux écoles 3 jeux de cartes qui aideront les enfants à mémoriser les animaux de leur région.
Vous trouverez plus bas un descriptif plus complet de nos axes de travail.



Tout le matériel pédagogique créé sera utilisé dans les écoles sur plusieurs années mais il nous offrira également de multiples possibilités d'évènements annexes, voire de ventes (livres, jeux de cartes).


OÙ?

 Buena Vista est une petite ville d'environ 5 000 habitants offrant de magnifiques paysages de jungle.

Toutefois, l'agriculture, l'exploitation de bétail, la chasse, les feux illégaux et la détention illicite d’animaux sauvages sont autant de menaces pour cet environnement (il est fort courant de trouver des perroquets dans les maisons ou les hôtels).  

C'est à proximité de cette ville que nous souhaiterions implanter le centre de secours animalier, autre volet du projet de notre association. Cette zone a plusieurs avantages : sa proximité avec Santa Cruz (plus grande ville de Bolivie à 1h30 de route), son parc national Amboro, un tourisme existant même s’il reste modéré.
Démarrer ce volet éducatif à Buena Vista nous permet de préparer le projet de refuge animalier.


QUAND?
Nous proposerons notre première activité (les perroquets) à la première école le 14 mars et nous terminerons avec la remise du livre "Une nouvelle chance pour Mitzu" et d'un jeu de carte le 13 octobre.



DESCRIPTIF DETAILLE DU CONTENU :

3 activités d'une matinée :

- Les perroquets          Jeu de piste
L'activité se compose d'une activité manuelle (perroquet en papier qui peut battre des ailes), d'une courte présentation et d'un jeu de piste. On commence le jeu au nid qui contient un œuf. Diverses énigmes mèneront les enfants jusqu'au prochain lieu à trouver et plusieurs personnages interviendront (marionnettes) : le hibou, le toucan, l'aigle, et l'amazone. Le but du jeu est de collecter assez de nourriture pour que le jeune perroquet puisse s'envoler.


-Le paca, le tatou et le pécari           Jeu de plateau géant
On tire au sort trois équipes, une pour chaque animal. Chaque équipe construit ensemble son animal en papier mousse qui servira de pion pour la suite.
Ensuite, place au jeu de société géant composé de cases de 45cm de diamètre. A chaque tour on lance le dé géant et on place son animal sur des cases (cases-questions et cases-défis). Des échelles permettent d’avancer plus vite et il est avantageux de tomber sur une case correspondant à son animal. Attention à la case chasseur qui fait perdre un tour.

- Le singe capucin        Théâtre
Cette activité consistera à fabriquer un masque puis nous décrirons plusieurs comportements de ce singe (rôle du mâle alpha, lutte pour le pouvoir, partage de nourriture, épouillage…). Les enfants doivent mettre ces comportements dans l'ordre de leur choix afin d'en faire une histoire. Pour terminer, nous mettrons nos masques et jouerons la pièce fraîchement écrite.

Le paca, le tatou et le pécari pour ceux qui ne savent pas à quoi ça ressemble : 

   




3  livres :
Chaque livre se compose comme suit : 5 animaux et une plante possèdent chacun leur double page avec un grand coloriage, des dessins explicatifs et des jeux (labyrinthe, différences, soupe de mots...) permettant de mettre en avant un trait de caractère ou un aspect biologique de l'espèce concernée. La deuxième partie est composée d'un conte sur le thème choisi avec des textes assez courts et des dessins colorés.

Thème des livres :

- "Kantuta et le bibosi", l'équilibre de la nature
Espèces présentées : Singe hurleur, jaguar, papillon hibou, ficus, colibri, tatou des Andes
Conte mettant en scène un jeune singe hurleur qui remercie un ficus pour ses fruits et lui demande ce qu'il peut faire pour lui rendre la pareille. L'arbre se met alors à lui expliquer le rôle de chacun dans la forêt.
Thèmes abordés : dissémination des graines, pollinisation, mutualisme, rôle des carnivores et des herbivores, écosystèmes.

       


- "La grande aventure de Capi", les menaces qui pèsent sur la forêt
Espèces présentées : Toucan, tortue podocnemis, capybara, mara, ours à lunettes, dauphin d'eau douce
La vie paisible d’un capibara, d’un toucan et d’une tortue est dérangée par la construction d’une route sur leur territoire. Les hommes profitent de ce nouvel accès pour exploiter le lieu. Les trois amis se mettent alors en route pour trouver un nouveau territoire et une grande aventure les attend.
Thèmes abordés : Pollution, constructions, chasse, feux illégaux, fragmentation du territoire, coupe des arbres.

- "Une nouvelle chance pour Mitzu", le trafic d'animaux sauvage
Espèces présentées : Singe capucin, ocelot, ara rouge, orchidées, coati, anaconda
Dans le conte, un ocelot et un ara se rencontrent à l'arrière d'un camion enfermés dans des cages. Après avoir été secourus, ils arrivent dans un centre de secours où un singe capucin se chargera de leur expliquer le fonctionnement des refuges.
Thèmes abordés : façon de capturer les animaux, conditions de transport et de captivité, illégalité du trafic, rôle des refuges, libération d'animaux sauvages.  

3 jeux de cartes :

Bien entendu, le thème des animaux sera le fil rouge des jeux et les illustrations accompagnées du nom de l’animal sur les cartes serviront à mémoriser les espèces locales.

-Le mistigri (41 cartes)
Chaque carte à sa paire sauf le mistigri. A chaque fois qu’on a une paire en main, on peut s’en défausser au centre de la table. Chacun son tour, on pioche une carte dans le tas de son voisin. Le perdant est celui qui se retrouve avec le mistigri en main alors que les autres n’ont plus de carte.

- Le jeu des 7 familles (42 cartes)
Pas besoin de présenter ce jeu.
Les familles seront : primates, félins, autres mammifères, reptiles, oiseaux, papillons, amphibiens.

- Lineas (54 cartes)
Dans ce jeu chacun pose à son tour une figure comme dans un quadrillage. Le but : piéger des cartes en encerclant une ligne avec une même figure.


EN PLUS :  échange entre écoles boliviennes et françaises.
Les classes concernées écrivent une lettre commune, se prennent en photo tandis que chaque enfant dessine un animal et inscrit le nom de ce dernier dans sa langue. Nous échangeons ensuite le tout pour créer un contact entre la Bolivie et la France

1ère intervention : Les perroquets

Facebook Youtube