./../img/gallery//CIMG0597_2.JPG
./../img/gallery//edjaguar [].jpg
./../img/gallery//salta [].jpg
./../img/gallery//sandi [].jpg
./../img/gallery//ficus [].JPG
./../img/gallery//mante [].jpg
./../img/gallery//sach [].jpg
./../img/gallery//singecu1.JPG
./../img/gallery//cap [].jpg
./../img/gallery//atoucan [].JPG
./../img/gallery//CIMG0844 [].JPG
./../img/gallery//but [].jpg
./../img/gallery//selva.jpg
./../img/gallery//four [].jpg
./../img/gallery//per [].jpg
./../img/gallery//kink.JPG
./../img/gallery//mario [].jpg
./../img/gallery//arablue.JPG
./../img/gallery//baguyCU.JPG
./../img/gallery//1000pattes.JPG
./../img/gallery//selvanuage.JPG
./../img/gallery//grison.JPG
./../img/gallery//baguycartepo [].JPG
./../img/gallery//Balnearioclasse [].jpg
./../img/gallery//frogyellow.JPG
./../img/gallery//luca [].jpg
./../img/gallery//pumiCU.JPG
./../img/gallery//CIMG0627_2 [].JPG
./../img/gallery//tortoise.JPG
./../img/gallery//piaf [].jpg
./../img/gallery//CS1 [].jpg
./../img/gallery//ocel [].jpg
./../img/gallery//selvasun.JPG
./../img/gallery//CSC_0866.JPG
./../img/gallery//fox [].jpg
./../img/gallery//Deliziasmango [].JPG

Nos ateliers nature

Intro

Nos ateliers nature sont des activités qui durent généralement 2h.
Ils sont adaptés pour des groupes moyens d'environ 15 enfants de 6 à 10 ans.

Chaque atelier met en avant une espèce animale, un groupe d'animaux ou un aspect de la faune sauvage.

La grande majorité des ateliers commence par une construction manuelle suivie d'un jeu et/ou d'une présentation.

En mettant en ligne le contenu de nos ateliers nous espérons donner des idées aux animateurs, parents ou professeurs qui veulent parler du monde animal.
Si vous avez des questions ou si vous avez rajouter des idées à nos activités, n'hésitez pas à nous contacter.  

L'ours polaire

Activité en 3 étapes : construction manuelle, présentation, jeu de plateau
Matériel nécessaire : feuilles blanches, plateau de jeu

Activité manuelle :
Il s'agit d'un ours en origami. Pour apprendre le pliage consultez la vidéo ICI 

Présentation
Le powerpoint est rapide. Il donne brièvement les réponses aux questions du jeu de plateau. Vous trouverez le powerpoint LA

Jeu de plateau :
Les enfants se mettent par équipe de 2 à 4. Leur pion est l'un des ours en origami.
Le but du jeu : aider l'ours à rejoindre la banquise.
Pour avoir un exemple du plateau de jeu ICI
Lorsqu'une équipe joue, elle doit passer de blocs de glace en blocs de glace. Chaque bloc a une question associée (liste des questions LA), l'équipe joue jusqu'à ce qu'elle donne une mauvaise réponse. 

 

 

   

Les chauves-souris

Une activité en 3 étapes : construction manuelle, quizz et jeu. Prévoir 2h30
Materiel : rouleaux de papier toilette, feuilles blanches, feuilles cartonnées, feutres ou crayons de couleurs, colle ou agrafeuse, un bandeau pour cacher les yeux

Construction manuelle :
Les enfants dessine le visage et colorie le patron disponible ICI (sur un feuille blanche basique) puis il le découpe avant de le coller ou l’agrafer autour du rouleau de papier toilette.
On passe alors aux ailes, faites avec du papier cartonné. Soit ils peuvent le décalquer, soit le tracer à l’aide d’un patron ou vous pouvez encore directement l’imprimer sur les feuilles (modèle LA).
Il est possible de colorier une feuille cartonnée blanche ou d’utiliser des feuilles de couleurs.
Idem pour les pieds qui seront collés ou agrafés sur la structure.
Un adulte doit alors faire une petite entaille juste assez grande pour pouvoir y glisser les ailes et votre chauve-souris est prête!

Quizz :
Une présentation sous forme de quizz vivant.
Deux possibilités de réponse à chaque questions, les enfants qui pensent que la première réponse est la bonne se mettent à gauche, les autres à droite.
Le powerpoint à télécharger ICI

Jeu : Pour comprendre l’écholocalisation
Dans un lieu vide de taille moyenne. L’animateur fait le papillon de nuit. Les mots utilisés sont en anglais.

Tous les enfants sont ensembles dans un coin de la pièce, ils jouent chacun leur tour et on commence par le jeune jusqu’au plus vieux.
On bande les yeux du participant. Il est une chauve-souris et doit attraper le papillon.
Pour localiser le papillon il crie BAT, l’animateur répond MOTH (papillon de nuit) tout en se déplaçant lentement. Il peut crier BAT autant de fois qu’il le souhaite, essayer d’éviter qu’il le dise sans cesse.
Lorsqu’un enfant à attraper le papillon, il peut se placer où il le souhaite et jouer le rôle d’un arbre. Il doit alors rester immobile pendant tout le tour et répondre TREE à l’appel BAT.
La difficulté est donc croissante, c’est pour cela qu’on va du plus jeune au plus vieux.
Attention aux murs, un enfant peut être désigné pour suivre le participant et le prévenir lorsqu’il s’approche trop d’un mur.

Pour se familiariser avec les espèces françaises, nous avons affiché photo et descriptif de trois espèces locales. Les enfants devaient alors choisir qu’elle espèce il voulait être pour participer au jeu. Mention spéciale à la pipistrelle dont le nom fait fureur :)
Descriptifs disponible ICI 

   

Marionnettes

Activité en deux étapes, écrire et jouer le sketch.
Matériel : De quoi fabriquer un théâtre, marionnettes, décors. Les enfants se mettent par groupe de trois. Il est préférable d’avoir un animateur par groupe donc de ne pas être trop nombreux.

Nous avions dessiné trois décors différents : la forêt, un salon avec une cage dedans, une ferme.

Plusieurs combinaisons étaient proposées avec des marionnettes attitrées.
Par exemple le singe, le perroquet et le braconnier dans la forêt / le mouton, le loup et l’éleveur dans la forêt / la souris, le singe et le propriétaire dans le salon…

Chaque groupe choisit sa combinaison et écrit un sketch. L’animateur les aide à ordonner le tout et à l’écrire sur papier si besoin, en influant le moins possible sur l’histoire.
C’est un bon moyen de se rendre compte de ce que les enfants pensent.

Ensuite, chaque groupe présente son sketch aux autres. L’animateur joue le rôle de souffleur.
Ne pas oublier les trois coups de brigadier avant de commencer :)

Soigneur animalier et vétérinaire

Activité en deux étapes

Le but de cet atelier est de montrer comment est-ce qu’on s’occupe d’animaux en captivité.


Le soigneur animalier :

Une maquette simple (carton et bâton de brochette) en plusieurs parties nous a servi de base.
Cet exercice demande aux enfants de réfléchir aux besoins des animaux et à l’infrastructure nécessaire. Ils doivent trouver eux même les réponses, l’animateur guidant la conversation.

1 – Pour commencer on place une photo de tapir dans un enclos. Après avoir présenté rapidement l’espèce les enfants doivent deviner qu’il a besoin de nourriture et d’eau, d’un lieu sec pour dormir, d’arbre pour se gratter, d’une mare et de boue pour barboter.
Concernant l’infrastructure, un enclos de petite hauteur suffit car il ne saute pas haut mais celui-ci doit être solide car c’est un animal puissant.

2 – On remplace le tapir par un lion. Il a besoin également de nourriture et d’eau, d’un lieu sec pour dormir, d’un espace ouvert pour profiter du soleil. Cependant il est capable de sauter plus haut, il faut donc relever l’enclos. Une autre nécessité pour le lion ? Des lionnes, c’est un animal social. Ne pas respecter cet aspect l’entrainerai vers une dépression assuré. On peut alors expliquer les comportements stéréotypés de certains individus en captivité.
Le lion est un animal dangereux, on ne peut rentrer dans la cage avec lui. Solution : construire une cage adjacente où le transférer pour rentrer nettoyer et donner à manger.
On place les parties de la maquette correspondantes avant de poursuivre.

3 – C’est cette fois un jaguar qui prend place dans l’enclos. C’est un animal qui peut grimper. Il a donc besoin d’un toit pour ne pas s’échapper. On peut également mentionner les fosses ou les parois lisses. Il préfère un milieu plus dense pour pouvoir se cacher.

4 – On termine avec un tatou andin. Il ne saute pas très haut mais creuse. Pas besoin de toit pour lui mais la cage doit se prolonger dans le sol pour ne pas qu’il passe dessous. Il lui faut un sol où il puisse creuser.

Une projection de vidéos d’enrichissements (ces exercices pour recréer des comportements naturels en captivité ou faire « travailler » l’animal) tournées par nos soins dans différents centres animaliers permet d’expliquer l’importance de ces exercices. Comme contre-exemple on peut citer un animal qui a sa nourriture à disposition sans faire d’effort qui devient trop gros, fainéant et qui s’ennuie.
Vous trouverez ces vidéos sur notre compte Youtube 

 

Le vétérinaire :

Matériel : Peluche géante (tigre dans notre cas, un peu de peinture pour faire une blessure), mallette jouet de docteur, PC et enceinte.

Le tigre est malade, il faut l’ausculter. On regarde son aspect général, sa bouche, ses yeux, sa truffe, son poil, on demande au soigneur s’il mange correctement. On prend ensuite son pouls et on écoute sa respiration (les deux grâce au son de vidéos trouvées sur Youtube). Chaque enfant rempli une fiche clinique de l’animal (disponible ICI).
Nous avons trouvé sa blessure à la patte, l’occasion d’apprendre aux enfants à faire un bandage.

Nous avions la chance d’avoir avec nous la membre de l’association qui est vétérinaire donc les enfants ont pu poser des questions sur ce métier.

 

En plus :

Nous avons aussi profité de la présence de notre ami bolivienne pour faire un petit cours de langue. Un powerpoint sur le singe-araignée nous a appris les différentes parties du corps et les couleurs en espagnol. 

Les perroquets

Activité en 3 étapes.
Matériel : feuilles imprimées, feutres ou crayons de couleurs, agrafeuse, peinture sur grand carton.

Construction manuelle :
Imprimer les patrons (corps ICI, queue + système pour battre les ailes LA) puis passer au marqueur les traits au verso de la feuille.
Les enfants colorient (corps : recto en entier/verso juste les ailes, queue : les deux côtés, système pour battre des ailes : verso) puis découpent. Il faut ensuite bien ajusté les 3 pièces pour pouvoir battre des ailes puis mettre deux agrafes pour tenir le tout.

Présentation :
Un powerpoint explique l’anatomie, la taille, la nourriture, le comportement des perroquets et présente diverses espèces.
Nous avons perdu le powerpoint à cause d’un vol d’ordinateur. Nous essayerons de le recréer et de le mettre en ligne prochainement.

Jeu :
Dans le jeu, les enfants utilisent leur perroquet en papier pour recréer la journée typique d’un ara.
Nous avions disposé des grandes peintures : arbres fruitiers, colline d’argile et palmier mort.
Les enfants doivent se souvenir de l’explication du powerpoint pour recréer le quotidien du perroquet. Réveil dans un arbre, aller à la colline d’argile (commencer obligatoirement par ça) puis aux arbres fruitiers. Les couples d’amoureux peuvent faire leur nid dans le palmier. Chacun vole à sa guise. L’animateur coordonne le tout.

Nous avions ajouté un aigle harpie géant en papier. Lorsqu’il arrive, tout le monde doit se réfugier dans l’arbre le plus proche.

En plus :
Nous avons profité de la présence de notre amie anglaise pour un cours de langue. Les enfants ont pu apprendre les couleurs et les différentes parties du corps en anglais. 

Les constructions animales

Activité en 4 étapes. Prévoir environ 2h30

1) Les nids d’oiseaux

Après avoir placé divers matériaux (herbe, feuille, mousse, branche petite / moyenne/ grande, pierre, toile d’araignée, terre, fleur, fruit, coquille de noix) sur la table, nous invitons les enfants à venir un par un chercher un élément dont se sert un oiseau pour faire son nid. Chacun peut donner son opinion sur le choix du participant.
Les éléments qui ne servent pas sont la pierre, la fleur, le fruit et la coquille. Si certains sont évidents d’autres le sont moins et sont illustrés par une photo au rétroprojecteur. La grande branche sert au nid de l’aigle, la toile d’araignée au colibri et la terre au fournier.
S’en suit une présentation sur les divers nids et des vidéos du tisserin (ICI) et du jardinier satiné (LA) connus pour leurs nids exceptionnels.


2) Les mammifères

Un powerpoint présente les constructions des chiens de prairies et du rat des moissons puis on regarde une vidéo sur la construction de barrage du castor.
Ensuite, grâce à un grand bac plastique aménagé on reproduit un barrage. Des débris, des cailloux et des branches sont à disposer dans cet ordre pour la construction. Chaque enfant participe.
On verse ensuite de l’eau pour voir si ça fonctionne.


3) Les insectes
On débute par découvrir comment l’araignée fait sa toile (vidéo ICI) et comment la larve de fourmilion attrape ses proies (LA).
On passe ensuite à une grande maquette de fourmilière. On place un symbole (photo de nourriture, garderies, toilettes…) sur les différentes chambres en expliquant le fonctionnement de la structure.


4) Construction manuelle

Matériel : pince à linge, cure dent, scotch, colle, papier, ciseaux, feuilles marron passées au destructeur de document  (nous avons utilisé de fines feuilles qu’on trouve sur les palettes en logistique)

Colorier et découper l’oiseau (ICI) le scotcher au cure dent (laisser dépasser le cure dent)
Faire une boule non compacte avec les feuilles passées au destructeur puis appuyer fortement au centre avec les doigts jusqu’à obtenir un nid. Enfoncer le cure dent dans le nid.
Découper un œuf en deux parties, découper et colorier le petit oiseau puis le coller derrière la base de l’œuf. Coller les deux parties de l’œuf sur la pince à linge. 

Les tortues

Le loup

Une activité en 3 étapes : la fabrication d'un masque, une présentation et un jeu en extérieur.
Matériel : feuilles cartonnées / élastiques / ciseaux / colle / crayons / patrons en carton / agrafeuse / lieu calme en extérieur.

1) Le masque :

Pour le masque nous avons deux modèles différents, un simple et l'autre un peu plus difficile.

PHOTO MASQUE

Des feuilles cartonnés de différents couleurs sont mis à disposition des enfants. Des patrons en carton leur permettent de tracer les contours de chaque pièce nécessaire à l'élaboration du masque. Puis ils assemble le tout avec de la colle avant d'agrafer un élastique sur le masque.
Attention, les trous pour les yeux doivent être réalisé par un adulte. La structure finale étant assez épaisse, il faut forcer un peu. 

LIEN PATRONS

2) La présentation

La présentation se doit d'être participative, plus on fait appelle aux enfants plus leur attention est grande.

Le powerpoint présente l'anatomie du loup / les différentes espèces de loup / leurs sens / leur caractère social / la hierachie dans le groupe / leur façon de communiquer / les proies du loup gris / la façon de chasser du loup gris / la situation du loup en France

Nous avons perdu le powerpoint en même temps que le vol de notre PC, nous essayerons de le refaire et le mettre en ligne au plus tôt. 

 

3) Le jeu : La chasse au cerf 

Le but est de recréer une technique de chasse du loup.
Dans un endroit grand et sûr, de préférence en extérieur. Un animateur fait le cerf, un autre dirige la meute et fait office de loup oméga (le plus bas dans la hierachie). On tire aux sort qui sera le mâle alpha, la femelle alpha, le mâle béta et la femelle béta. Les autres sont des loups normaux.
On peut symboliser les louveteaux par une peluches ou une photo laissée au bord du terrain de jeu.

Déroulement du jeu :
On enfile les masques et la meute hurle pour se motiver :)
La meute est en file indienne ou à la queue leu leu (expression qui vient du fait que les loups se déplacent souvent de cette manière).
Le mâle alpha est devant suivi de la femelle alpha, du couple bêta et du reste de la meute.
Le couple fonce droit sur le cerf. Petit à petit, le dernier loup de la queue se séparent du groupe pour couper la trajectoire du cerf. 
Une fois le cerf attrapé, les loup s'écartent pour laisser manger le couple alpha, puis quand ils ont finit vient le tour du couple bêta puis tous les autres sauf le loup oméga. Tous les loups terminent et le loup oméga peut enfin manger.
Tout le monde revient vers les louveteaux pour leur donner à manger.
La meute hurle à nouveau, satisfaite.

En théorie c'est bien en pratique ça peut devenir confus, plus l'espace est grand plus c'est facile à gérer. Si le lieu est petit on peut faire plusieurs parties ou diviser le groupe. On peut rajouter le paramètre du vent (attaquer contr le vent) si possible. 

 

Divers

Les rapaces

Facebook Youtube